Mélanie Bauer a écouté les chansons d'Aldebert qui depuis 2008 et son premier "Enfantillages" séduit grands et petits

Il semblerait que la tête des enfants soit farcie de points d'interrogation. Comme la mienne quand j’essaie de suivre la carrière d’Aldebert, pourquoi abandonner le métal pour la chanson rock, j’imagine que c’est une histoire de cheveux, comment passer des reprises de Boris Vian, à la chanson mode d’emploi des gestes barrières du Covid ? Et d’ailleurs le Covid ou la Covid ? Et puis, comment ça se fait qu’après 10 ans de carrière, on ne chante plus qu’avec des enfants et des mamies féministes de gauche ? Et puis comment on fait les bébés ?  Pour bien comprendre ces chansons, il ne faut pas ouvrir la bouteille de lait, non, il faut donc se poser beaucoup mais alors beaucoup de questions et ne pas attendre des réponses toutes faites. 

Aldebert - Pas plus compliqué que ça ( les 40 premières secondes )https://www.youtube.com/watch?v=xOCPW3sNaoQ 

Bon, je vous laisse le suspense du comment on met sous cloche un gavroche, c’est tout un art évidemment.. En revanche, je peux vous parler de la mamie de la chanson,  vous avez peut-être reconnu la voix d’Anne Sylvestre, formidable personne qui a bercé mon enfance avec des messages subliminaux de féminisme, c’est normal que vous vous soyez trouvé tous les deux, elle aussi, elle chantait pour les enfants tout en étant militante, engagée et rock’n’roll. Bon, alors, c’est vrai qu’en vieillissant les chansons pour enfant ça fait mal à la tête, surtout que ces petites saloperies, ils les écoutent en boucle jusqu’à nous rendre fous, mais il y en a quand même quelques unes qui nous restent comme des leçons de vie et ça Aldebert c’est pas un super pouvoir pourri. 

Aldebert - Les super-pouvoirs pourris ( à 24” et toi t’es un super héros jusqu’à manger des danettes par 4 à 40” )

https://www.youtube.com/watch?v=jHLunSE98_I

Oui, faut être un super héros de l’humilité et de la tendresse pour endosser la responsabilité de l’éducation des enfants. D’ailleurs vous leur expliquez tout aux mômes, sur votre chaîne YouTube, vous leur montrez les coulisses les copains, les boutons de la console, un regard souvent décalé sur le travail d'artiste qui s’inspire directement de votre vie. 

Aldebert raconte : Le concert de Metal, Pt. 3

https://www.youtube.com/watch?v=ewJEXR-P_L8&list=OLAK5uy_nQ4d2sB4VeUGsT5fob7dheGfZ3XY81qxI&index=3

De : “il connait personnellement des stars de rock, jusqu’ Wow la chance à 19sec

Alors les Killing Potatoes, ce n’est pas une blague pour se moquer des groupes de rock, non, non, c’est un de vos premiers groupes au lycée ! J’imagine que ça devait faire du bruit dans le garage des parents … Et puis, les enfants, ils sont omniprésents dans vos chansons, Didier Wampas, Gaetan Roussel, Thomas VDB, tous ceux qui nous apprennent à sécher l’école et à traverser hors des clous. 

Aldebert, Kids United Nouvelle Génération - Pour louper l'école (Jusqu’à 32” secondes )

https://www.youtube.com/watch?v=ewJEXR-P_L8&list=OLAK5uy_nQ4d2sB4VeUGsT5fob7dheGfZ3XY81qxI&index=3

Alors toute cette générosité et cette curiosité, ça crée côté musique, un grand gloubiboulga, on y trouve de tout, du reggae, de la chanson, du rock, de la soul. Et c’est ce qui est charmant, vous êtes capable de tout, avec vos chansons, on sent que vous ne cherchez pas à vous créer un genre, vous ne vous regardez pas le nombril, non, l'important pour vous c'est de nous raconter des histoires et parfois même des histoires de fous… 

Aldebert - Quelle histoire de fou ( en entier) 

https://www.youtube.com/watch?v=rLd9cekF5zE

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.