Morgane Cadignan n'aime pas la dessinatrice Pénélope Bagieu venue présenter le nouveau MOOC du Centre Pompidou "Elles font de l'art. Elle n'aime pas non plus le lundi, le mois de février, la Saint-Valentin... Elle nous explique pourquoi.

Pénélope Bagieu, je ne vous aime pas. Déjà parce que vous n’y pouvez rien mais on est lundi et déjà ça, ça fait beaucoup. Beaucoup trop. En plus j’avais misé sur un confinement intégral dès ce matin... Même pas… Bref première journée du deuxième mois de l’année. Et c’est vrai que souvent quand on se demande “tiens, qu’est-ce qui est le plus déprimant après janvier ?“ Eh bien souvent c’est février. Puis ça marche jusqu'à fin mars. Donc je préviens tout de go, il y a plusieurs choses que je hais en ce mois de février et notamment la Saint Valentin. Ne vous avisez même pas de me demander ce que je fais ce jour-là. Ce n'est pas une question de couple, Daniel ou pas, c’est surtout que c’est  extrêmement ringard la Saint Valentin. C’est très, très ringard… Daniel ou pas... Et en dépit de quelques bandeaux dans les cheveux qui font que je suis trop souvent habillée comme un haut dignitaire gabonais, je tente de garder un certain style. 

Donc ceux qui voudraient m’envoyer des chocolats, des fleurs, des cadeaux au 22 rue du Poteau 75018 Paris, code : 1B45 Bâtiment A , 5ème étage. Passez votre chemin. Fêtons les vraies fêtes s’il vous plaît : la Toussaint au moins ça a de la gueule ! On fête les morts c’est stylés, et au prorata, il y a plus de morts que de gens qui s’aiment. J’y peux rien c’est comme ca. 

Pénélope, en parlant de célébration, quand vous avez ouvert votre blog “Ma vie est tout à fait fascinante“, ça a effectivement fasciné 60 000 personnes par jour. Quelle audace. Parce que moi si j’ouvre un truc qui s’appelle “Ma vie est tout à fait fascinante“ les gens vont me dire "oh bah non“ avant de me demander de quoi il s’agit. Et c’est dommage parce que ça aurait pu devenir le meilleur club échangiste de la métropole Nantaise. 

Et à propos d’échangisme soft, en 2016 vous publiez "Culottées"... Deux tomes constitués d’une quinzaine de biographies sur des femmes qui ont au cours de leurs vies dévié la norme sociale ou les interdits relevant du sexisme ou du patriarcat. Des femmes fortes quoi. Leïla tu t’es trouvée toi ? Moi non plus. Il n'y avait même pas Léa Salamé... Quelle arnaque !

Et aujourd’hui vous venez nous parler du MOOC du Centre Pompidou, qui est l’acronyme d’une longue phrase en anglais que je ne dirai pas. Je perds un point dans l’estime de mes collègues et de ma famille à chaque fois que je tente de parler anglais. Ce qui établit mon score à -585 actuellement. 

Pour faire simple, Le MOOC  c’est une formation en ligne ouverte à tous, qui se consacre cette année aux femmes artistes de 1900 à nos jours. Leïla tu t’es trouvée toi ? Moi non plus. Il n'y a même pas Laetitia Gayet... Quelle arnaque !

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Thèmes associés
(Ré)écouter La chronique de Morgane Cadignan