Morgane Cadignan trouve que tout ce truc de "Fête de la Radio", c'est un peu pompeux comme pot de départ pour le journaliste Pierre Weill, invité dans la Bande Originale ce matin.

Non mais "Fête de la radio" ? Sérieusement ? Et puis quoi encore ? On ne sait plus quoi fêter, je ne sais pas ce qu’ils vont inventer… Bientôt il y aura peut être  la “Fête des mères“ et il faudra offrir des fleurs à nos daronnes pourquoi pas ? Tout est possible. Inventons aussi la "Fête de la Musique" pendant qu’on y est et sortons dans la rue boire de la bière chaude en écoutant des mecs en Converses massacrer du Bowie devant des bars ? 

Et puis franchement Pierre Weill, tout ce truc de Fête de la radio, c’est pas un peu pompeux comme pot de départ ? Et puis moi je l’ai lu votre discours d'au revoir. Franchement c’était trop. Un moment vous citez Confucius _“Si tu fais un métier que tu aimes, tu ne travailleras pas un seul jour de ta vie”._ En gros vous utilisez la philosophie pour nous dire que vous n’avez rien foutu pendant 42 ans quoi. Rien faire pendant 40 piges en donnant l’impression de travailler… Daniel ça fait quoi de siéger à côté de ton maître Jedi ? 

Dans mes anciens jobs souvent le pot il se faisait un vendredi à 16h30, dans le discours j’essayais de faire du Pierre Weil mais après 6 mois ça n’a aucune prestance : _“_Et je voudrais terminer et vous quitter en citant la dame de la cantine : Morgane, en revanche, c’est pas 8 desserts par personne et il y a une Danette qui dépasse de ton soutif.“

Après c’est un pot de départ à la hauteur du temps passé… C’est rare de rester aussi longtemps dans une entreprise. Le 1er juillet 1979 vous arrivez à France Inter, trois mois plus tard, vous signez un contrat à durée indéterminée. La chance. Mais vous les avez bien piégés parce que quand on fait signer un contrat à durée indéterminée à quelqu’un, jamais tu te dis qu’il va rester 42 ans. Franchement même le jour de ton mariage tu dis que si tu fais tenir le bordel douze piges, tu mérites le panthéon. 42 ans de carrière mais vous imaginez ? C’est plus long que ma vie. 

Et depuis vous êtes resté fidèle à France Inter. Et ça c’est vraiment un truc que je salue, la loyauté, parce que perso au premier coup de fil de Tropique FM qui me propose des chèques-vacances, il y aura un trou dans le mur en forme de moi. Ça fait dix mois que je suis ici et c’est une sorte de record pour moi, c’est ma plus longue relation avec un travail. Parfois je croise des stagiaires de troisième, je leur dit : "Je fais un peu parti des murs ici tu sais. J’ai connu Nagui il faisait ta taille.“

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

  • Légende du visuel principal: Morgane Cadignan en studio © Radio France /
L'équipe
Thèmes associés