Dans cette chronique, Morgane Cadignan s'attaque au journaliste-présentateur-réalisateur-directeur-écrivain Philippe Labro venu présenter son livre "J'irais nager dans plus de rivières", paru aux éditions Gallimard.

Philippe Labro je ne vous aime pas. Parce que déjà “J’irais nager dans plus de rivière”, non mais c’est quoi ce titre, on dirait la chanson du prochain Pocahontas. 

Surtout que Philippe, quand je lis votre biographie, l’expression qui me vient à l’esprit en premier c’est “toujours plus“. Vous avez été reporter dans des journaux, vous avez présenté le 13h, vous avez réalisé le film qui a lancé Luchini, puis vous avez dirigé RTL avant de lancer Direct 8... Si j’étais psychologue, je dirais que vous vous cherchez mon petit bonhomme…

Et c’est pas avec ce livre que ça s’arrange puisque vous regroupez des moments de vie, des rencontres, des idées, des citations… Et hormis le fait qu’il montre bien que vous êtes incapable de choisir un thème, ce livre nous montre surtout que vous connaissez...  le monde entier.

C’est fou, on passe du récit d’une soirée avec Johnny Hallyday à un portrait de Tom Wolfe, en passant par une conversation avec Romain Gary en toute détente. Bordel, moi au début de l’année il y a Virginie Efira qui m’a dit : “bravo pour ta chronique“ dans l'ascenseur, je me suis commandée une étoile sur Hollywood Boulevard.

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Thèmes associés