Morgane Cadignan n'aime pas le journaliste Vincent Duluc invité dans la Bande Originale pour présenter son livre "Carole & Clark", paru aux éditions Stock.

Vincent Duluc, je ne vous aime pas. Franchement… Vous écrivez un livre sur un couple iconique, alors qu’il y a plein de gens qui aimeraient déjà être un couple ne serait-ce que classique. Déjà que j’ai le petit souci de toujours aimer des mecs inaccessibles… mais là ma psy elle a halluciné quand j’ai déboulé dans le cabinet en disant que je voulais épouser Clark Gable. Le gars est mort en 60, je ne l’avais jamais fait encore. Jusqu'à maintenant, j’avais au moins le mérite de m’attacher au mauvais mec, mais vivant. On croyait que j’étais en fin d’analyse mais quand je lui ai dit ça, je l’ai vue se commander des Louboutin en ligne pendant que je finissais ma phrase… 

Alalala les couples iconiques, puits sans fond d'inspiration. C’est drôle cette expression “puits sans fond“ d’ailleurs, tous les puits ont forcément un fond, sinon où est-ce qu’on balancerait les chatons en trop quand il y a une portée hein !? Olalala les citadins… Vous n'êtes pas prêts pour la vie à la ferme hein. D’ailleurs Nagui, en parlant de puits sans fond, je ne suis pas sûre d’aimer ce nouveau surnom. On peut revenir à “la goulue“ ?  C’était plus mignon...

Oui bah je ne suis pas Vincent Duluc, la vie ce n’est pas que du sport et des belles histoires d’amour : parfois c’est aussi des chatons morts et des surnoms de prostituée de l’entre deux guerre. Si vous aviez besoin de bonne humeur pour commencer février, vous saviez très bien que je n’étais pas la bonne personne. Pourquoi on me laisse la parole aussi ? 

Bon, Vincent, allons sur un sujet moins intéressant : vous. Vincent, depuis 1995, vous êtes journaliste sportif à "l’Equipe". 1995… ça c’est de la fidélité. T’entends ça Daniel ? FIDÉLITÉ. Ca te parle le concept ou même pas ?

 Bref. Vous êtes spécialisé dans le football, et ma manière de dire “football“ montre bien que je n’y connais rien au football. Je m'intéresse au foot uniquement quand je tente de séduire un mec qui est passionné. La base. Si tu me vois débarquer avec un maillot du Bayern De Munich, a priori : il n'y a pas eu de révélation si ce n’est celle que j’ai envie de niquer. Petite dérogation pour l’En Avant Guingamp, qui est une phrase qui m’a souvent empêchée de niquer alors que j’étais sur le point de. A priori, ce n'est pas un truc sexy à dire en amenant quelqu’un dans ta chambre. 

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Thèmes associés
(Ré)écouter La chronique de Morgane Cadignan