Morgane Cadignan n'aime pas le navigateur Jean Le Cam invité dans la Bande Originale pour raconter la neuvième édition du Vendée Globe. Morgane aurait bien aimé concourir aussi, mais la seule capacité qu'elle a pour ce type d'épreuve, c'est la maîtrise de la solitude.

Jean Le Cam je ne vous aime pas car depuis que l’on sait que vous venez dans l’émission, mon mari et grand-oncle Daniel Morin ne pense qu’à vous. Pire, il ne cesse de répéter “Oh la classe“ . Et pour la première fois de l’année, il a raison : la classe. Le Vendée Globe bordel ! Déjà au cross du collège j’avais une de ces pressions pour éviter la  crise d'asthme dès le premier kilomètre, mais alors là, le Vendée Globe. J’aurais adoré concourir, mais je crois que je n’ai pas les capacités. Le seul critère que je remplis à la limite, c’est la maîtrise de la solitude. En plus ça m'arrive d’aller chez Monoprix toute seule acheter un truc, mais apparemment, on ne peut pas appeler ça une course en solitaire, donc apparemment personne ne peut sponsoriser mon voilier, et apparemment je n’ai pas de voilier. 

Bon. Bah ça règle l’histoire. Et pourtant, comme tout le monde, je me suis demandée comment je nommerais mon bateau, et je m’endors en m'imaginant voguer à bord du Queen Kaddour. Sponsorisé par Spiru 3000, la marque de Spiruline qui a fait scandale quand on s’est rendu compte que c’était finalement du crack. 

Alors pour préparer à ma future course, Jean, j’ai lu vos interviews à chaud après cette course difficile, et ça fait flipper, je vous cite :  “Quand t’as la coque qui bouge de cinq centimètres comme ça, la mousse qui craque, tu te dis que ça va péter d’un moment à l’autre“, et contre toute attente vous ne parlez pas de Nagui mais de votre bateau le "Yes We Cam". Dans Ta gueule Augustin Trapenard “gnagnagna j’ai Obama dans Boomerang” . Bah nous on a Jean Le Cam. Toi tu te contentes des anciens Présidents mais nous on a le Roi Jean ! Re Bim dans ta face !

Bon, cette année vous ne finissez que 4éme de ce Vendée Globe mais je note quand même qu’en 2006 vous arrivez deuxième de la route du Rhum. Bah c’est dingue, quand il y a du punch au bout vous vous grouillez un peu ! Et pourtant à l’arrivée aux Sables-d'Olonne bon… Personnellement je ne mets pas les gaz pour un verre de Trouspinette. 

Et puis, coup de théâtre, dans la nuit du 30 novembre au 1er décembre, j’ai rêvé que je faisais l’amour avec Gilles Lellouche. Mais vous avez raison. Ça n'a rien à voir.  En revanche, vous, dans la nuit du 30 novembre au 1er décembre, vous sauvez Kevin Escoffier au milieu des 40émes rugissants. Quel geste héroïque. Déjà de sauver quelqu’un qui s’appelle Kevin. Moi, un jour un mec qui s’appelle Dylan a chaviré devant moi en Paddle, je suis passée dessus en Jet Ski. Pour être sûre. Un téléspectateur de moins pour "Les Anges" mais un repas en plus pour la faune marine de Mandelieu Lanapoule. 

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Thèmes associés
(Ré)écouter La chronique de Morgane Cadignan