Morgane Cadignan n'aime pas l'auteur-compositeur-interprète Bénabar, invité dans la Bande Originale pour présenter son nouvel album "Indocile heureux". Enfin si, elle l'aime un peu quand même parce qu'elle a pas mal de souvenirs liés à sa musique.

Bénabar je ne vous aime pas. Enfin si je vous aime un peu quand même parce que j’ai pas mal de souvenirs liés à votre musique. Vous êtes un des seuls chanteurs qui nous mettaient d’accord mon père et moi en voiture. J’étais jeune, je tentais d’imposer Skyrock, lui il voulait imposer FIP, et entre deux : l’album de Bénabar, en plus ce sont des chansons à textes donc ça faisait une bonne excuse pour se taire et écouter les paroles pour ne pas se dire qu’on s’aime. 

J’ai l’image de votre album qui est resté des années et des années dans la boîte à gants. Et on a beau dire, un album qui reste longtemps dans la boîte à gants, c’est un album que tu aimes. Parce que "l’effet papillon" tu vas te l’écouter sur la N104 en rendant visite à ta mère à Fleury Mérogis. Non je déconne, je voulais juste m’inventer une vie/retrouver l’attention de Nagui. Un album dans la boîte à gants, c’est un album que tu aimes… Même si bon… Quand le petit vomit à l’arrière ça donne souvent “Bah non dans la boîte à gants j’ai juste une pomme, un ticket d’autoroute et la pochette de l’album de Benabar…“ Bon… Bah...

Non franchement, je suis très heureuse de vous voir, ça faisait un moment, je me suis dit : “Si ça se trouve, à force d’être pâlot, il a fini par disparaître dans un mur tout bonnement“. Ou à force de ressembler à un Benoît Magimel en bonne santé il fait peut-être accidentellement du cinéma.” 

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Thèmes associés
(Ré)écouter La chronique de Morgane Cadignan