Morgane Cadignan n'aime pas l'humoriste, comédien et réalisateur Franck Dubosc, invité dans la Bande Originale pour le film "Le sens de la famille", de Jean-Patrick Benes. Et puis faire une chronique humoristique devant un autre humoriste, c’est pas sympa.

Franck Dubosc je ne vous aime pas parce que les chanteurs, les acteurs, les musiciens ça va, mais faire une chronique humoristique devant un autre humoriste c’est pas sympa. Vous voyez Nagui, c’est comme si un animateur devait animer un truc devant d’autres animateurs dans un truc qui s'appellerait "Le Grand Concours Des Animateurs". Mais qui inventerait un instrument de torture pareil ? Qui regarderait un truc pareil ? Comment ? 3,9 millions de téléspectateurs ? Mais... mais... mais... Ces gens n’ont pas France 2 ? ! Oui un peu de lèche, écoutez on est mi-juin faut bien que je prépare la rentrée. 

Franck Dubosc, moi je vous ai regardé une bonne partie de mon adolescence dans "les Petites Annonces", c’est là que j’ai compris qu’on pouvait se déguiser avec un pote, dire des trucs drôles et appeler ça un métier. J’ai immédiatement balancé le stéthoscope que j’avais dans les mains et j’ai planté ma neuvième année de médecine immédiatement. Donc au regard de tout ca, je ne vais pas essayer de vous faire rire. Mais je vais tenter de vous faire pitié. Ca ira plus vite. Si à la fin de la chronique vous lâchez un petit “Ohhhh“, tout le monde en a pour son argent. 

Vous avez commencé votre métier il y a un petit paquet d'années maintenant, vous avez fait rire un tas de gens et moi je vous admire parce que j’imagine le nombre de fois où les gens vous ont alpagué dans la rue en disant “Alors, on attend pas Patrick ?“ et la première année ça va, mais la douzième on en peut plus. En plus si vous réagissez, vous passez pour un mec pas aimable donc si vous voulez, je le fais à votre place : arrêtez, on en peut plus. Même moi qui ne suis pas Franck Dubosc, quand vous dites "on attend pas Patrick ?" en arrivant à un barbecue, j’ai envie de vous foutre dans la braise. Plus personne n’attend Patrick, c’est terminé ! C’est ça le soucis, parfois un truc culte ça se retourne contre soi. 

Moi le nombre de gens qui m'arrêtent au cinéma ou dans le train en me disant : “Excusez-moi vous êtes …. heu...assise à ma place...“ Oh ça va, nous les stars on peut se détendre dans l'anonymat aussi ! Pas besoin d’essayer de m’entuber à me faire signer des autographe sur un truc avec écrit "Procès Verbal" en haut, je la connais la combine. C’est comme quand je suis assise en terrasse et que les gens font semblant de ne pas me reconnaître, franchement vous jouez tous mal la comédie. 

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Thèmes associés