Morgane analyse le parcours de notre invité Vianney ce matin

Vianney je ne vous aime pas. Et je dois franchement être la seule du pays parce que vous êtes un peu l’équivalent du petit chouchou de l’Amérique. Mais en France. Donc ça n'a absolument rien à voir. Elle est longue cette semaine non ?

Bref, vous êtes né à Pau. Et j’ai une copine qui est de Pau, une brune, elle s’appelle Pauline. Non ca vous dit rien ? Ça va la grosse tête ?? Bah on dit tout le temps le monde est petit, le monde est petit en fait pas du tout quoi. Qu’est ce que les gens peuvent raconter comme conneries c’est fou. On n’est que mercredi hein c’est ça ?

Mais bon faut y aller et j’y vais. Demain, on est bien jeudi ?

Alors Vianney, vous êtes chanteur mais vous êtes également parolier, vous avez écrit des chansons pour à peu près toute la variété française (Louane, Céline Dion, Kendji, Pomme, Black M…) Black M… C’était bien d’écrire pour lui mais maintenant si vous pouviez chanter à sa place ça nous arrangerait tous. 

En fait je vois bien ce que vous essayez de faire avec vos albums à succès et vos petites combines sombres  genre j'écris pour tout ce qui vend beaucoup plus que Keen V : Vous voulez devenir le nouveau Jean-Jacques Goldman ! Mais siiii déjà dans la coupe de cheveux il y a quelque chose et nous, naïfs on a rien vu ! 

Vous voulez nous pondre une centaine de succès puis disparaître de nos vies en ruinant la SACEM dans l’ombre. Et dans 20 ans il y aura des collectifs de chanteurs inconnus qui reprendront vos chansons et les siennes, ça s'appellera “Génération Vianney reprend Génération Goldman“ et on aura tous envie de crever. 

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Thèmes associés