Morgane Cadignan n'aime pas l'actrice, scénariste et romancière Alexia Stresi, invitée dans la Bande Originale pour présenter son livre "Batailles", paru aux éditions Stock.

Alexia Stresi, je ne vous aime pas. Mais qui gère la programmation ici ? J’ai fait une super blague sur le poivre et sel de Nagui il y a deux jours, si j’avais su que vous veniez, on aurait pu faire un truc. Bon tant pis, je vais devoir parler de votre livre à regret. A regret parce que vous êtes écrivaine et également comédienne Alexia et que franchement, la prochaine fois, venez pour un film non ? J’en ai marre de lire. Ou alors je veux lire des trucs joyeux et mal écrits, y’a pas une ancienne Miss France qui a écrit un truc sur les smoothies qu’on pourrait inviter ?  Après quand on a connu  François Berléand je comprends qu’on se réveille pas le matin avec l’envie d’écrire "Petit Ours Brun" mais quand même. 

"Batailles", déjà le titre, ça sent pas le printemps quoi.  "Batailles", c’est l’histoire de Rose dont la vie bascule à 27 ans quand sa mère disparaît volontairement. Amy Winehouse et Kurt Cobain aussi ont vu leurs vies basculer à 27 ans. Un poil trop de bascule je dirais. Moi j’ai tout fait pour intégrer le club des 27 mais apparement je suis “pas assez rock pour Madame la mort”. Pourtant c’est pas faute de mettre trop d’eye liner et de nettoyer mes fusils dans le noir, mais rien n’y fait. 

Donc pour moi, la prochaine sortie de rocade un peu stylée c’est de claquer à 33 ans comme Jésus, sinon je suis bonne pour aller jusqu’au bout quoi. Puis c’est long cette histoire de vie là, moi je m’emmerde en tout cas. J’ai l’impression d’être assise dans la salle de cinéma de ma vie depuis un an à attendre que le film démarre, mais il ne se passe rien, il y a une bande annonce de gouvernement.fr sur les gestes barrières en boucle. Je suis coincée, c’est un cauchemar.  Olalala, puis la gênance quand t’as du mal à écrire une chronique, du coup on dirait plus ou moins une lettre de suicide. Non, tout va très bien. C’est juste que votre bouquin il m’a un peu plombée quoi, mais moins plombée que la cervelle de Kurt Cobain.  

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Thèmes associés
(Ré)écouter La chronique de Morgane Cadignan