Dans sa chronique où elle n’aime personne, Morgane Cadignan nous donne son avis sur le livre et le parcours de notre invité, l'auteur de bande dessinée et réalisateur français, Riad Sattouf.

Riad Sattouf je ne vous aime pas. Parce que déjà je ne sais pas si on vous l’a dit mais normalement une BD c’est un petit objet qui se lit rapidement. 

Non mais les amis vous avez vu l’Arabe Du Futur 5 ? L’épaisseur de l’objet, on dirait Guerre et Paix avec des dessins... le bordel. En plus en 2020, sortir un truc avec « futur » dans le titre personne ne va vous croire. Mais alors en plus avec « Arabe », c’est mort. 

Et pourtant il y a une vraie valeur ajoutée dans ce tome par rapport aux quatre précédents, c’est que dans le nouveau, il y a Nagui. Dans la BD. Je suis pas du tout en train de faire un AVC, il y a vraiment Nagui dans le livre il a quelques vignettes. C’est pas fou non plus mais c’est toujours deux de plus que tout le reste de la bande. Et Riad, toute la semaine il nous a dit “J’ai deux vignettes dans l’Arabe du futur, moi qui pensais n’être qu’un Egyptien du passé“. Franchement vous lui avez refait son automne. On dit que c’est beau de voir de la joie dans les yeux d’un enfant, mais alors la joie dans les yeux d’un... vieil homme, moi ça me transporte. Donc merci pour ça, il m’a embauché, il n'a pas viré Daniel, après il a eu le COVID, il est entouré de gens qui oublient constamment les paroles, non il en a chié cette année Nagui donc je suis contente pour lui.

Dans l’Arabe Du Futur, vous racontez aussi la vie de famille entre le Moyen-Orient et la Bretagne et ça claque pas mal en terme de métissage. En tout cas, ça doit être utile de pouvoir jouer la double nationalité en fonction des plateaux, ici on vous adore, mais franchement si vous allez faire de la promo sur CNews n’hésitez pas à revendiquer Plougastel. 

Et en parlant de futur, vous avez confié en interview que dans deux ans sortira le sixième et dernier tome. Vous êtes le rêve de tout éditeur, dès que vous avez une idée ça se décline à l’infini. Bientôt on pourra parler de la Pléiade Sattouf. Sérieusement jevoulais offrir un coffret de vos BD à mon frère à Noël mais c’est dommage, je ne peux pas le porter toute seule j’ai le dos fragile. Puis Riad, pensez aussi à ceux qui aiment vous lire mais qui n’ont pas d’appartement assez grand pour stocker toutes vos BD “Alors là c’est le salon, là c’est la salle de bain, et là c’est la bibliothèque Riad Sattouf, c’est un peu petit, mais avec Daniel on va casser le mur pour agrandir et mettre les Cahier d’Esther.”  

Et puis Riad Sattouf, je ne vous aime pas car avec vous tout paraît simple. Dans un entretien au Monde à la question « quel est le secret pour être un des auteurs les plus lus en France ? » vous répondez…“Écrire des bons livres tout simplement“.

C’est vrai que c’est un début. C’est marrant je viens de terminer un livre de Michel Bussy ils ont pas tous eu l’info apparemment.

Le dernier tome de l’Arabe du futur est donc disponible, en ce moment en click and collect, donc n’hésitez pas à vous le procurer, par contre allez-y avec un diable ou une brouette parce que ça pèse. 

L'équipe
Thèmes associés