Morgane Cadignan s'attaque aujourd'hui aux comédiens Melvil Poupaud et Géraldine Pailhas, venus présenter la série "OVNI(s)", diffusée sur Canal +.

Géraldine, Melvil je ne vous aime pas. Parce que déjà quand il y a deux invités je ne peux pas avoir la chaise cool. Et surtout parce que mardi "anomalie" avec Hervé le Tellier, aujourd’hui OVNI(s), moi là mon cerveau va exploser. C’est quoi cette thématique "frontière du réel" là cette semaine ? Ça va bien cinq minutes les phénomènes paranormaux, les soucoupes qui se posent, les avions qui se dédoublent, les Roberto Alagna qui chantent du Balavoine… J’ai pas les nerfs pour le monde de demain. Oui je lui ai pas dit en face, Morgane Cadignan est une petite sournoise mesquine et vicieuse, on a compris. Rien de nouveau sous le soleil, c’est dans ma bio "Elite rencontre", depuis le début j’ai menti à personne. Oui "Elite rencontre", il y a bien des célibataires exigeants… qui vont finir par baisser leurs exigences. Y’a pas de raisons qu’il n’y ait que les RH de radio France qui rognent sur la qualité, je vais bien fonder une famille un jour.

Je pourrais ne parler que de moi mais il paraît que ça n’intéresse pas grand monde donc intéressons-nous à vous. Pfff…

La force d’"OVNI(s)", la série dont vous venez nous parler aujourd’hui, c’est que ça traite d’un sujet peu traité en France. C’est plutôt très américain le paranormal dans la fiction. Alors que c’est bien chez nous que dans les années 70 a été créé un bureau d’investigation sur les Ovnis. Un bureau d’investigation sur les Ovnis… Dit comme ça, ça fait un peu bureau de gens qui bossent pas non ? Et je peux vous dire qu’on s’y connaît à France Inter...

Ce bureau a existé c’est le GEPAN et en gros leur mission c’était de recueillir les témoignages des gens qui ont vu quelque chose et de leur dire qu’en fait non, il ne s’est rien passé. Hihi c’est rigolo ça fonctionne comme dans un commissariat quand tu vas déposer plainte pour violences sexuelles. 

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Thèmes associés