Ce matin, Morgane évoque la biographie de Karin Viard

Karine Viard je ne vous aime pas. Je ne vous aime pas parce que dans le film “Les Apparences“ vous allez partager l’affiche avec Benjamin Biolay. Et que moi il y a beaucoup de choses que j’aurai aimé partager avec Benjamin Biolay. Et pas que du shampoing sec. Oui, je sais que la France est divisée en deux sur ce sujet, mais moi je suis du côté qui le trouve sexy. Et oui, comme dans le film, j’ai ma part d’ombre. Donc Benjamin si tu m’entends, sache que Daniel peut sauter en 3 minutes, tu n’as qu’un mot à dire. 

Karine Viard, j’ai un peu parcouru votre biographie, et patience, vous allez l’avoir ce César… Oui alors, j’ai lu votre biographie mais je me suis arrêtée à la moitié parce j’étais en week-end et après j’étais bourrée. C’est pas que vous ne m'intéressez pas attention, mais entre vous et du Côte De Provence, bah c’est pas vous qui me faites hurler “Comme un ouragan” au Karaoké. Et entre vous et du côte de Provence, c’est encore une fois le deuxième qui permet qu’il n’y ai pas que l’ouragan qui passe sur moi. 

Etre une femme“ de Michel Sardou au karaoké. Et croyez-moi ce week-end, j’ai été une femme des années 80. Mais alors, jusqu’au bout des reins. Dans le sens où j’ai beaucoup danser,  Benjamin étant absent. C’est pour ça que ce matin j’ai la force physique d’une femme de 80 ans. Voilà, pour la partie Sardou, c’était une blague destinée aux gens qui aiment la variété Française et Nicolas Sarkozy. 

Après j’ai regardé des photos de Nagui jeune sur Google pour m’aider à décuver, j'en n’ai pas trouvé et je me suis remise au boulot, au sujet de votre enfance, vous confiez à Psychologie Magazine « A la rentrée en CE1, je me souviens être arrivée devant la grille de l’école où je voyais entrer tous ces enfants inconnus, et m’être dit : ‘’pour me faire des copains, il faut que je sois drôle’’

Moi je veux bien mais faut faire des films drôles alors. Parce que “Polisse“, “Chanson Douce“, “Les Chatouilles“... C’est pas vraiment le bêtisier du Bigdil votre C.V dernièrement. Si vous attendez après ça pour vous faire des copains ça doit pas être la folie vos anniversaires. 

Ressaisissez-vous Karine par pitié, je dis pas qu’il faut aller jouer dans n'importe quelle comédie naze comme “Qu’est-ce qu’on a fait à… Christian Clavier“ mais moi ça m’embête de vous savoir toute seule pour vos anniversaires. Les enfants qui n’avaient pas de copains ça finit souvent mal, ça finit psychopathe ou chroniqueur dans la Bande Originale. Perso j’avais tellement d’amis imaginaires que j’avais même pas le temps de tous les voir/m'embrouiller avec tous.  

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Thèmes associés