Morgane Cadignan n'aime pas l'écrivain Tahar Ben Jelloun invité dans la Bande Originale pour présenter son roman "Le miel et l'amertume", paru chez Gallimard.

Bah alors Tahar, le lundi 28 septembre à 11h17, je vous dis que je ne vous aime pas et vous revenez ? C’est vraiment suis-moi je te fuis, fuis-moi je te suis quoi. Honnêtement Tahar, j’ai des miroirs chez moi, je sais à quoi je ressemble, donc je comprends que vous vous accrochiez. Mais à votre âge franchement, c’est pas sérieux. Vous allez vous faire les ligaments croisés à force de me courir après comme ça. 

Et puis franchement, écrire un livre juste pour revenir, sérieusement. La dernière fois la philo expliquée aux enfants bon, on a bien vu que ca n'avait pas pris plus de dix jours pour l’écrire mais là, "Le miel et L’amertume", c’est du boulot quand même. Vous savez, moi je suis surtout un physique hein, donc la prochaine fois venez juste avec le pot de miel ça suffira pour me piéger. 

Et depuis votre dernière venue j’ai pu vraiment mettre en relief tout ce qu’il s’est passé. Aaaaah octobre 2020, c’était la bonne époque franchement, vous vous rappelez ? L’entre deux confinements. Le plein emploi, les enfants jouaient dans la rue, les amoureux flânaient dans Paris, Daniel n’essayait pas encore de m'empoisonner chaque jour. Tiens en parlant de Daniel, derrière le miel il y a aussi l’amertume. 

Passons à votre livre qui retrace l’histoire d’une famille. Et je crois que le qualificatif c’est : "dysfonctionnelle". Ça m'a rassurée sur ma famille personnellement, parce que parfois je vois l’ambiance et je me dis “c’est chaud mais heureusement qu’il existe pire que nous… dans les livres.“ .

La suite à écouter et à retrouver en vidéo ! 

L'équipe
Thèmes associés
(Ré)écouter La chronique de Morgane Cadignan