Valérie Bonneton et Guillaume de Tonquédec viennent présenter aujourd'hui l'épisode spécial Noël de "Fais pas ci, fais pas ça" intitulé "Y aura-t-il Noël à Noël ?" Morgane Cadignan trouve que faire ça en 2020, c'est un peu enfoncer le couteau dans la plaie.

Guillaume et Valérie je ne vous aime pas. Vous venez enfoncer le couteau dans la plaie avec « Y aura-t-il Noël à Noël ? ». Alors Jean Castex a donné la réponse il y a une semaine et c’est non hein. Enfin c’est pas si simple, on peut faire Noël en famille quand même et gruger un peu les règles pour se réunir entre générations mais du coup l’année prochaine ça sera “Y’aura t’il mamie à Noël ?” et du coup ça sera non aussi. Attention les amis avec les réveillons avec les plus âgés, faites comme moi avec les vieux, pas de risques inutiles, on les isole dans une chambre et on leur balance des bouts de dindes. Si ça marche avec les bergers malinois ça marche avec les Daniel Morin. Hop après une Suze, on le pose au coin du feu et il ronronne toute la soirée. On fait comme avec les radiateurs, on lui colle une étiquette “Ne pas couvrir“ pour pas qu’il s’étouffe et on est tranquilles jusqu’au 3 janvier. 

Après peut être que cette crise sanitaire qui vient gâcher les fêtes ça calmera un peu tous les vieux qui nous rabâchent : “Moi à mon époque j’avais une orange à Noël ! “ "Ah ouais ? Bah moi j’ai eu une pandémie mondiale mamie à Noël donc je te trouve pas très détente pour quelqu’un qui a reçu un coussin massant Nature Et Découverte à 90€”.

Finalement cet épisode spécial, c’est peut être ce qui va réussir à nous remettre dans l’ambiance cette année parce que moi j’adore ça les autres années mais là on va pas se mentir le coeur n’y est pas. Moi cette année en film de Noël j’ai prévu de regarder "La Liste De Schindler"_ _donc bof. Il y a bien un peu de neige à un moment mais à la fin personne ne chante "Mon Beau Sapin" sur la place du village. J’ai même pas fait de sapin cette année, je me suis contentée de poser le sex-toy lumineux géant que Maïa m’a offert au milieu de mon salon. Ah bah quand tu viens chez moi faut faire attention où tu t’assoies sinon tu peux ressortir de là un peu trop satisfait. 

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Thèmes associés