Morgane Cadignan n'aime pas la journaliste Nathalie Saint-Cricq, invitée dans la Bande Originale pour son livre "Je vous aiderai à vivre, vous m'aiderez à mourir", paru aux éditions de l'Observatoire.

Nathalie Saint-Cricq je ne vous aime pas. Mais j’aime pas l’amour non plus, et croyez qu’il me le rend bien le petit salaud… Et puis si c’est pour lire des livres sur des relations entre des petites jeunettes et des vieillards, ça me rappelle trop le bureau... En plus c’est risqué, regardez ce que ça donne, Morin a failli y passer et a été absent quasiment toute la semaine...

Et puis comme je n’aime pas la politique non plus, je vous ai découverte en 2017 alors que vous co-animiez le débat entre Marine Le Pen et Emmanuel Macron et on se souviendra tous de votre regard ce jour-là. Le regard d’une mère qui ne sait pas lequel des deux petits il faudra noyer en premier pour sauver la meute, avec la triste conviction qu’au final, il faudra quand même noyer les deux. Vous avez dit en interview après ce débat compliqué : “On ne pouvait pas non plus les fouetter“. Alors je parle au nom de la France en disant que SI. Franchement la prochaine fois, fouettez-les. Franchement Nathalie, on ne vous tombera pas dessus, prenez-en un pour fouettez l’autre même si vous voulez, et nous on s’engage à regarder ailleurs.  

Vous expliquiez avoir préparé ce débat pendant des heures pour finalement n’avoir pu prendre la parole que 7 minutes. Alors vous allez voir aujourd’hui, c’est Paul Mirabel l’autre humoriste donc on va peut être monter à 9 minutes de temps dispo mais pas plus. Le reste est optionné par Nagui, donc vous pouvez ranger vos fiches. 

Macron et Le Pen, sacré débat, et ça me fait un peu mal de me dire qu'à tout moment on va se le refaire l’année prochaine. 2022 les amis, c’est comme un frottis les deux-là, c’est hyper désagréable sur le coup et puis cinq ans après, BIM c’est reparti : la gêne, l’inconfort, l’attente fébrile du résultat. On me dit dans l’oreillette que le frottis c’est tous les trois ans… Ecoutez, je suis humoriste, je ne suis pas irréprochable. 

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Thèmes associés
(Ré)écouter La chronique de Morgane Cadignan