Morgane Cadignan n'aime pas Mathias Malzieu, mais elle est quand même vachement gentille avec lui parce que c’est la fin de l’année et qu'elle est faible et vulnérable.

Mathias Malzieu je ne vous aime pas. Parce que vous êtes vous êtes le chanteur de Dyonisos, l’auteur et le co-réalisateur de "Jack et la mécanique du coeur", l’auteur et le réalisateur d’ "Une Sirène à Paris". En gros, dès qu’il y a une colonne Morris dans Paris qui fait la promotion de quelque chose, vous êtes dans l’histoire quoi. Je ne sais même pas ou vous trouvez le temps d’aller acheter tous vos chapeaux rigolos. Bref, je suis sûre que si tu retournes la Bible, il y a écrit : “Avec la participation de Mathias Malzieu”. 

Vous créez dans vos œuvres des univers très oniriques, parfois fantastiques mais qui invitent toujours aux rêves, à l’évasion. C’est souvent métaphorique et je sais pas pour qui je me prends avec cette phrase. Quand c’est Leïla qui dit ce genre de truc ça passe, mais moi ça se voit tout de suite que je me suis lancée dans un truc que je maîtrise pas. 

Alors que vous, la longueur des phrases ça vous va bien : "Le plus petit baiser jamais recensé", "Maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi", ou encore "Métamorphose en bord de ciel". 

Parfois quelqu’un fait une phrase normale et je crois que c’est vous qui sortez un nouveau truc:  “Demain il fait bon, des maximales de 18 à Aurillac“... 

“Aaaaah c'est le nouveau Malzieu non?" 

"Non non. C’est la météo” . 

"Ah pardon.” 

Et une autre de vos signatures, Mathias c’est que vos livres et vos films me donnent toujours l’impression de me trouver pile au moment où je vais m’endormir. Vous savez le moment très précis où ton cerveau décroche mais que tu n’es pas encore tout à fait dans le sommeil. Entre les rêves et la réalité. Tu pensais à ta journée, tu te vois marcher dans la rue pour aller au boulot et d’un coup ton vélo devient un saumon géant qui s’envole au-dessus des immeubles de Paris et d’un coup tu ne sais pas pourquoi il y a Tim Burton qui joue du banjo. Au début tu comprends pas mais finalement après trois tours de saumon tu te rappelles que t’as un peu envie de tomber amoureux et que c’est bien ca le plus important. De qui ? On s’en fout, on verra demain. 

Pour moi c’est ca Mathias Malzieu. C’est la vie normale quand le cerveau s’éteint un tout petit peu et que les emotions prennent le relais. Il faudrait toujours avoir un Malzieu sur la table de nuit en opposition au Houellebecq. C’est comme regarder un épisode de Friends après un film d’horreur, tu connais déjà les épisodes par coeur, mais c’est pas grave c’est un câlin pour ton cerveau. Quand je dis : “un Malzieu sur la table de nuit“, je parle de vos livres hein, que je ne vous retrouve pas ce soir assis en lotus sur ma table de chevet parce que invitation au rêve ou pas j’appelle les flics mon gars.

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Thèmes associés