Ce matin, Morgane nous explique ce que représente la famille Souchon dans sa vie

Alain Souchon je ne vous aime pas. 

Je ne vous aime pas parce que j’ai grandi avec vos chansons. 

Je vous assure à la maison c’était “Alain Souchon par ci” “Alain Souchon par là”, si bien que à un moment j’ai cru que vous faisiez partie de la famille. Comme un oncle qu’on ne voit jamais mais dont on parle beaucoup. Du coup ça donnait des conversations bizarres genre “Maman, est ce que tonton et Laurent Voulzy c’est des amoureux ?“ 

Les Rox et Rouquie de la variété Francaise, sauf que j’espère que vous ne serez jamais séparés. 

En plus vous m’avez menti, j’ai été bercée par « L’Amour à la machine ». Sauf que moi j’y ai cru. Passer notre amour à la machine, faites le bouillir, pour voir si les couleurs d’origines, peuvent revenir. Et bien non. Ca ne marche absolument pas. Passer notre amour à la machine et il rétrécit, il fait des bouloches, il bouche les canalisations et la machine finit par prendre feu dans la cuisine tuant ainsi tous les résidents de l’immeuble. 

Et la t’as beau appeler ton assurance civile en disant « Ah non je vous promets c’est Alain Souchon qui l’a dit » ça te coute quand même un peu cher. 

Donc non. On ne peut pas ravoir à l’eau de Javel, les sentiments. Désolée. Par contre on peut nettoyer toutes sortes de tâches, comme les tâches de vin par exemple. Sur le tissu j’entends, pas les tâches de vin sur la peau.. N’envoyez pas de la javel à la gueule de Jean-Luc Reichmann ca ne marchera pas. 

Quoi qu’après ca sent la piscine c’est agréable. Donc chansons jolies, mais mensongères.

Après j’avoue “Est ce qu’on peut ravoir à l’eau de javel, une housse de couette ?“. Ca ne gagne pas de victoire de la musique et ca prouve à tout le monde que je picole dans mon lit. 

Et puis c’est pas fini en 1985 vous écrivez « Belle-île en mer » pour Laurent Voulzy.  Et cette chanson est très importante dans ma vie, c’est un peu ma bande originale à moi, mais ca vous le sauriez si Nagui prenait la peine de me demander ce que j’aime. 

Pour savoir ce que Michel Drucker écoutait en 3000 avant Jésus Christ, y’a du monde, mais alors quand c’est moi tout le monde s’en fout. Bah s’il avait pris la peine il aurait su que j’écoute « Belle île en mer » environ 4 fois par semaines parce que cette chanson elle me donne l’impression d’être sur un voilier et de voguer loin, très loin des machines à laver qui prennent feu. 

Mais  je pense qu’on est fait pour s’entendre tout de même vous aimez naviguer, moi aussi. Vous aimez chanter, j’aime écouter. Vous aimez la Bretagne, j’aime boire. Faisons un duo. 

Bon je sais pas chanter et je joue d’aucun instrument et la dernière fois que j’ai pris les commandes d’un voilier,  Alain Chanfort à sorti “Ou est-tu Manureva ?

Cette vanne est technique, mais comme vous avez fait Taratata 667 fois, je sais que vous l’avez comprise. 

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Thèmes associés