Dans sa chronique, Morgane Cadignan s'en prend au chanteur Julien Doré, invité pour nous parler de son nouvel album « Aimée ». Mais que lui reproche-t-elle au juste ?

Julien Doré je ne vous aime pas et ça fait un petit moment déjà…

Franchement moi je vous connais depuis le début parce que je suis en plein dans la génération "Nouvelle Star". J’ai regardé toutes les saisons et à chaque fois que quelqu’un me dit "Félicitations“ pour quelque chose je réponds : “ Je vais à Baltard c'est ça?" En plus vous c’était l’âge d’or. Vous avez eu le VRAI jury : Manoukian, Marianne James, Manu Katché et Dove Attia. Pas le Jury “Joey Starr doit payer ses impôts“, LE VRAI ! 

Et je vous en veux parce qu'à l’époque déjà, vous imposiez votre style, et le coup de la barrette franchement vous avez fait croire à beaucoup, beaucoup trop de mecs que c’était une bonne idée. Bon, quand ils se sont mis tous en même temps à me faire des reprises de tout le répertoire d’Alizée et d’Ophélie Winter au ukulélé sur les plages de Biarritz, je vous pardonne parce que ça m’a aidée à pécho. OK Kevin, Dieu t’a donné la foi, moi je te donne une heure, allez, au camping.

Mais la barrette, non, c'était pas possible : “Enlève ça Kevin, tu n’es pas Julien Doré. Tu n’es même pas Julien Argenté ou Julien Bronzé, donc arrête tout de suite“. D’ailleurs parenthèse, mais c’est drôle parce qu’en disant ça j’ai essayé d'imaginer un Julien Bronzé et j’ai immédiatement pensé à Julien Clerc. C’est fou la vie. Je vous laisse une minute pour vous en remettre, moi personnellement, j’ai pas dormi de la nuit. 

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.