Morgane Cadignan n'aime pas le comédien, humoriste et réalisateur Michel Boujenah, invité dans la Bande Originale pour la 37ème édition du Festival de Ramatuelle, dont il est le directeur artistique. Enfin si, le pire c'est qu'elle l'aime bien.

Michel Boujenah je ne vous aime pas. Enfin si, le pire c’est que je vous aime bien. On s’est déjà croisé en plus, on a joué ensemble en février à un festival d’humour à Saint Etienne je passais sur scène juste après vous. Ne vous inquiétez pas vous n’êtes pas filmé ce matin, je raconterai donc aux gens que vous vous en rappeliez. Et après ce climax,  j'aurais tellement voulu avoir une histoire rocambolesque à raconter pour cette chronique. Ça tombait bien. Mais non. 

Vous avez même été très aimable. C’est pas malin du coup j’ai pas de petite vengeance à prendre. Moi je fais ce métier pour avoir des anecdotes people à raconter, hein. Nagui il me donne rien. Que dalle. Egal à lui-même tous les jours, et vas-y qu’on est amoureux de sa femme, et vas-y qu’on refuse de divorcer pour donner du relief à mes histoires. Débarquer sur le plateau de Taratata les poches pleines de MDMA et vous faire chopper par les douanes volantes c’est trop vous demander ? 

Pourtant tu sais que dans ce milieu quand tu trouves quelqu’un sympa et que tu as le malheur de le dire, il y a toujours quelqu’un pour te casser ton délire. Genre : “J’aime beaucoup Dany Brillant, je l’ai croisé une fois, il a été adorable.” Et là t’as un mec à l’autre bout de la pièce qui t’a choppée dans son Sonar et qui débarque : “Dany Brillant ? Sympa ? Ah bah ma cousine l’a eu dans son taxi, il a laissé que 40€ de pourboire, donc sympa c’est pas le mot”. Alors qu'un illustre inconnu qui chiait dans la boîte à gant ça passait à l’aise. Les gens sont moins tolérants avec nous les stars. Enfin avec vous les stars.

Bref, ce mec qui balance dans les soirées,  c’est moi. Et le truc c’est que c’est infini parce que t’es toujours le connard de quelqu’un et que je trouvais qu’avoir Michel Boujenah en connard c’était stylé. Mais non. Vous avez été sympa, vous m’avez félicitée à la fin, époque de merde, on ne peut plus se plaindre de rien. Je vais raconter quoi moi Michel à mes enfants ? Quand quelqu’un dira : “Michel Boujenah c’est un chouette type“ et moi je serai comme une conne “Bah oui.“ Il n'a pas agressé de technicienne, il n'a pas allumé une clope au restaurant, même pas une petite histoire de boîte à gant qui déborde ! Que dalle !

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

Thèmes associés