Demain sera votée en première lecture cette loi anti-casseurs qui, à l’origine, a été imaginée par Bruno Retailleau du parti des Républicains, en réaction aux zadistes de Notre-Dame-des-Landes. Depuis le texte a été remanié pour étendre cette loi aux personnes ayant accès au Petit Marseillais.

Programmation musicale
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.