Pourquoi ? Parce qu’il n’y a plus de coupe d’Europe de football, ni de Jeux Olympiques pour oublier que ces migrants existent.

L'équipe
  • Pablo Mirahumoriste et chroniqueur sur France Inter