Je suis colère parce que Michel Sardou a raison : y en a marre de cette société où l’on ne peut plus rien faire, ni rien dire. Si j’ai le malheur de critiquer un homo, on dira que je suis homophobe. Un gros on dira que je suis grossophobe. Un moche on dira que je suis masochiste.

Programmation musicale
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.