Les années 40 ont eu les nazis, dans les années 2000 c’était les danseurs de tektonik, il semblerait que pour les années 2010 ce monstre ce soit les gilets jaunes. On l’a encore vu samedi dernier à Paris, avec cette manifestation de la honte.

Les images de cette manif’ étaient à glacer le sang, la place d’Italie faisait peine à voir, elle a subi en un jour 60 ans de plan d’urbanisme des banlieues, c’est terrible. 

Comment peut-on continuer à tolérer une telle prise d’otages chaque samedi ?

Le mouvement des gilets jaunes ne doit pas devenir l’émission On N’est Pas Couché.

Et les geuchistes des médias comme vous, quand ils s’agit de condamner les violences de l’ultra-gauche y’a personne, hein Charline, on vous entend pas trop bizarrement.

Vous êtes complice Charline et vous autres, complices de ce mouvement qui en seulement un an est devenu plus agressif qu’André Manoukian devant un pot de crème dépilatoire.

C’est même quasi du terrorisme qui se prétend politique.

C’est Daech.

Moi ça m’étonnerait que les gilets jaunes se mettent à voiler les ronds-points, Charline. 

Programmation musicale
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.