Pablo Mira prend position contre le projet d'installation d'un camp naturiste à Paris.

La liberté des uns s’arrête là où les fesses d’un inconnu frôlent mon visage pendant un pique-nique.

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.