Depuis quelques années, j'ai un professeur particulier. Il s’appelle Youtube…

Apprendre à gagner de l'argent sur Youtube, c'est possible
Apprendre à gagner de l'argent sur Youtube, c'est possible © Getty / Carl Court

De faire un nœud de cravate à... accoucher, sur Youtube, il existe une vidéo pour toutes les questions que l’on se pose.

Et si on a envie d'apprendre à se faire de l’argent ? La chaîne Youtube de Thami Kabbaj le permet ! Cet ancien trader, aujourd’hui investisseur et auteur de nombreux livres sur la finance, poste au moins une vidéo par jour. Ses tutoriels nous apprennent à devenir « libres financièrement », ce sont ses mots. En d’autres termes : apprendre à devenir riches. Mais ce qui est intéressant, chez Thami Kabbaj, c’est qu’il a adopté tous les codes des Youtubeurs. On n’est pas sur BFM Business ni dans les pages du Financial Times. Il est cool, il tutoie sa communauté, il fait des titres bien racoleurs pour que ses vidéos soient plus vues et des intros chocs pour qu’on n’ait pas envie de quitter la vidéo.

Bref, Thami Kabbaj, c’est le Norman du Trading. Et il ne fait pas que des tutoriels, mais aussi des vidéos de gaming, ces vidéos de Youtubeurs qui se filment en train de jouer aux vidéos et qui ont une popularité folle sur Youtube ! Thami Kabbaj, lui, a décidé de faire la même chose mais dans son secteur : il diffuse en direct du live trading…

Il est le seul en France à proposer ce type de contenu et il le fait pour un public amateur, qui veut à tout prix acquérir les techniques pour se lancer dans le trading de chez soi. Fini la place de la bourse, chacun de nous peut être trader devant son ordinateur.

A l’heure du trading haute fréquence, où le robot remplace de plus en plus l’homme sur les marchés, il est bon de savoir qu’il y a encore de l’humain dans tous ces flux financiers. Et sur sa chaîne Youtube, Thami parle avec sa communauté, Thami sourit, Thami rit, Thami se plante parfois, Thami s’énerve aussi. Bref, Thami est un homme, un vrai, avec des émotions d’humain. Et quoi qu’on puisse penser des traders, cela reste quand même plus rassurant qu’une machine.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.