Romain Nigita est de retour du festival Canneséries, où il a notamment rencontré Jean-Jacques Annaud, Patrick Dempsey et Michael C.Hall, alias Dexter !

Le réalisateur Jean-Jacques Annaud s'attaque cette fois à une série TV
Le réalisateur Jean-Jacques Annaud s'attaque cette fois à une série TV © AFP / Tiziana FABI

La première édition du festival Canneséries, c'était la semaine dernière. Un tapis rose et non pas rouge, et des invités de marque - notamment un certain Jean-Jacques Annaud, que vous avez rencontré. 

Canneséries, un festival de séries télé

Il n'y a pas d'erreur. Le réalisateur de La Guerre du Feu et du Nom de la Rose vient de réaliser sa première œuvre pour la télévision. Il s'agit de l'adaptation de _La Vérité sur l'Affaire Harry Quebert_, le best-seller de Joel Dicker. Ça sera diffusé prochainement sur TF1, mais c'était présenté hors compétition à Canneséries. 

Justement, j'ai demandé à Jean-Jacques Annaud pourquoi il avait décidé d'en tirer une série en dix épisodes plutôt qu'un film : 

"Quand vous avez un livre enchevêtré avec tellement de talent, mais qui fait exprès de mélanger les pistes et de mettre en scène un grand nombre de personnages, ça serait un massacre de le faire en film, parce que vous n'avez pas le temps, tout simplement. Le livre fait 780 pages. Ça vous donne une matière formidable pour faire huit à dix heures de film... J'appelle ça du film, c'est la même chose. C'est le même métier vous savez. Il s'agit de raconter en images et en son une histoire vibrante d'émotion et de suspense."

► La vérité sur l'affaire Harry Québert, diffusion prochaine sur TF1. 

Le petit novice Harlan Coben !

Les mariages entre littérature et série télé sont décidément dans l'air du temps. Pour preuve : la nouvelle série d'Harlan Coben, auteur de polars, le maître du frisson. Il avait déjà créé The Five qu'on avait pu voir sur Canal+. Il revient avec _Safe_, la première série télé produite pour C8, présentée elle aussi hors compétition. 

Dans le rôle principal, l'acteur Michael C. Hall, que j'ai rencontré (vous le connaissez sûrement sous le nom de Dexter). Il était aussi formidable dans Six Feet Under. C'est donc à un habitué des séries que j'ai demandé en quoi Coben était différent des vétérans de la télévision : 

"Il est différent car c'est un type accompli avec un succès incroyable mais c'est aussi un nouveau venu dans ce domaine. Donc il est très enthousiaste. Il est comme un gosse. Je pense que ça l'amuse de créer ces histoires avec tout un groupe de personnes alors que d'habitude il est tout seul. Mais étant donné le type de romans qu'il écrit et le type de narrateur qu'il est, il est tout à fait adapté à ce genre de choses car il voit l'image d'ensemble. Il comprend les rouages et comment un élément en affecte un autre et encore un autre. C'est un novice de la télévision mais il n'est novice en ce qui concerne ce type de narration".

Netflix ne sera pas à Cannes

On a appris la semaine dernière que Netflix ne ferait pas partie de la sélection du Festival de cinéma de Cannes. Evidemment la place des plateformes étaient au cœur des conversations à Canneséries. Vous en avez parlé avec le docteur Mamour de Grey's Anatomy : Patrick Dempsey. 

Patrick Dempsey joue le Harry Quebert de la série de Jean-Jacques Annaud. Et il a en effet joué pendant dix saisons dans Grey's Anatomy, une série diffusée aux États-Unis sur une grande chaîne hertzienne gratuite, celles qu'on appelle là-bas les networks.

« Je pense que les chaînes hertziennes vont continuer à exister. Mais le business du streaming est en train de prendre le dessus et il n'y a plus de retour en arrière possible désormais. Je pense qu'elles vont continuer. Ça va être intéressant de voir comme les grandes chaînes vont réagir. Mais elles vont le faire, ce n'est qu'une question de temps. C'est simplement un plus gros bateau à faire tourner. »

Un coup de cœur dans la compétition officielle

Oui, la série israélienne Miguel : une histoire très touchante d'adoption racontée sur deux époques en parallèle. Lorsqu'un petit garçon de 5 ans est adopté au Guatemala par un jeune homme israélien. Puis 15 ans plus tard, lorsque le jeune enfant devenu adulte retourne dans son pays natal pour tenter de retrouver sa mère. La distribution a amplement mérité son prix d'interprétation collectif.

Rappelons que l'autre festival de séries, Séries Mania, démarre à Lille dans dix jours. Et on peut également signaler ceux de Monte-Carlo et de Fontainebleau en juin. 

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.