Saviez-vous qu'au départ, le personnage ne s'appelait même pas Columbo, et que ce n'était pas lui le héros ? Seulement une figure secondaire dans une nouvelle que Richard Levinson et William Link, les deux scénaristes de la série, publièrent en 1960.

Le lieutenant a été imaginé par Richard Levinson et William Link, le duo de scénaristes qui créera aussi la série "Arabesque". Mais au départ, le personnage ne s'appelle même pas Columbo, et il n'est pas le héros. Seulement une figure secondaire dans une nouvelle que les deux auteurs publient en 1960. 

Et qui sera adaptée à la télévision, mais sans lendemain. Il faut attendre le deuxième opus de Levinson et Link, sous forme de pièce de théâtre, pour que le lieutenant obtienne son nom définitif et un premier succès, qui donne le jour à une deuxième adaptation télé en février 1968 sur NBC. Peter Falk décroche le rôle du flic à l'imperméable. La recette est déjà là : les téléspectateurs connaissent le meurtrier. Columbo passe dès l’incipit pour un flic inoffensif face à un criminel qui se croit tiré d'affaire.

Les Américains vont devoir attendre encore trois ans avant de voir revenir ce flic improbable dans un deuxième téléfilm, diffusé en mars 1971. 

A l'automne suivant, la série est enfin lancée, toujours sur NBC. Le premier épisode de la série est signé par un certain Steven Spielberg. Il a 24 ans et réalise beaucoup d'épisodes pour le studio Universal. Au scénario, on trouve Steven Bochco, qui deviendra le roi de la télévision américaine dans les années 80 et 90 avec des séries comme "La Loi de Los Angeles" et "New York Police Blues". 

Mais "Columbo" ne comptera jamais 25 épisodes de par saison, comme une série classique. Seulement sept à huit par an, diffusés en alternance avec d'autres séries complètement oubliées depuis dans la case du "NBC Mystery Movie". En tout, lorsque la série s'arrête en 1978, il n'y aura eu que 45 téléfilms qui se déroulent dans la bonne société californienne, avec, à la clé, une mise en abîme récurrente du milieu de la télévision elle-même.

Après 1978, il y a eu des suites… Madame Columbo est devenue aussi célèbre que son lieutenant de mari. 

Madame Columbo, c’est lui qui en parle, on ne l’aperçoit jamais au cours des 45 épisodes. Hérésie : en 1979, NBC lui consacre une série à part entière, mal écrite, mal pensée. Ca ne durera qu’une saison. 

Quant à Colombo, il a fini par reprendre du service … Au bout de dix ans, Peter Falk s'est laissé convaincre et accepte de tourner 24 enquêtes supplémentaires. L'inspecteur a changé de chaîne, il est désormais sur ABC, mais la formule demeure intacte. Falk s’est imposé comme co-producteur et il écrit même un superbe épisode qui met en scène Faye Dunaway. Il raccrochera définitivement en 2003. L'acteur est mort en 2011.

Comment s’est déroulé la diffusion française ? Columbo apparaît sur la première chaîne de l'ORTF dès 1972… 

Sachez que dans les années 90, alors que les chaînes françaises ne diffusent quasiment plus aucune série américaine, le format des Columbo en 1h30 permet à TF1 de programmer la série à 20h30, comme un film de cinéma, suivi par dix millions de téléspectateurs. 

Même stratégie aujourd’hui, Columbo est diffusé tous les samedis en prime time sur TMC où il rassemble encore entre 600 000 et 1 million de téléspectateurs. Et si vous n'êtes pas rassasiés, il est aussi tous les mardis et mercredis soirs sur TV Breizh, encore une chaîne du groupe TF1. 

Les créateurs de la série et leurs héritiers ont intenté un procès au studio Universal : ils réclament encore aujourd'hui plusieurs millions de droits d'auteurs. La plainte a été jugée recevable et devrait prochainement être instruite.

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.