Ce matin, Romain Nigita a décidé de réconcilier fans de foot et passionnés de séries !

On commence par du vintage. La série française Goal qui, en 1992, recrute Michel Hidalgo comme conseiller technique. Son nom et son visage apparaissent même au générique de cette fiction pour ados diffusés après l'école dans l'émission Giga. On y suit l’entraînement de jeunes espoirs et leur vie dans un centre de formation. 

Parmi ces jeunes footballeurs, un certain Frédéric Diefenthal, la future vedette des films Taxi. Il joue le rôle de Luis Hernandez. Oh le clin d’œil ! Le tout dans une ambiance « on se retrouve à la cafet' après l’entraînement ». Et oui, on est en pleine période Hélène et les garçons. Mais au moins, il n'y a pas de rires enregistrés.

Dans les séries animées japonaises, le sport constitue un genre à part entière.

Jeanne et Serge pour le volley, Jeu, Set et Match pour le tennis, Speed Racer pour les courses automobiles. Et surtout pour le foot la cultissime Olive & Tom, diffusé à partir de 1988 sur feu La 5. Le foot mis en scène telle une tragédie en apesanteur. Le moindre tir cadré prend les allures de psychodrame au ralenti. Le ballon défie les lois de la gravité, en restant dans les airs durant presque tout un épisode, tandis que, sur le terrain et dans les gradins, tous se demandent s'il va atterrir au fond des filets. Les joueurs sont des surhommes bondissant dans les airs avec des techniques dignes de Dragon Ball : tir du tigre, tir de l'aigle, tir du rasoir et même le tir des jumeaux !

En cette année de Coupe du Monde, une toute nouvelle version d'Olive et Tom a été produite, déjà visible en France sous son titre original Captain Tsubasa, notamment sur le site du journal L’Équipe. 

Du foot, on en retrouve aussi dans les séries d'espionnage.

Dans la série Matador : un agent de la CIA infiltre le club de foot de Los Angeles, dont le propriétaire serait un grand méchant façon James Bond ! Et oui, du soccer au pays du base-ball. Cette série de 2014 était en fait produite par le réalisateur texan Robert Rodriguez pour viser le public latino, plus sensible au ballon rond.

Ceci dit, dès 1965, la série Les Espions mettait en scène deux agents secrets qui voyageaient à travers le monde en se faisant passer pour un champion de tennis et son entraîneur. Le faux entraîneur, c'était Bill Cosby.

Et puis, il y a le soap, puisque ces footballeurs ont des épouses. 

Les britanniques ont exploité ce filon, entre 2002 et 2006, avec la série Femmes de footballeurs. Un plaisir coupable qui sombre dans le trash avec de multiples adultères,  kidnappings et meurtres, et mêmes des bébés échangés à la naissance !

Les Américains ont tenté un remake version football américain qui n'a jamais dépassé le stade du pilote. A l'époque, il s'est murmuré que la ligue de football américaine, la très puissante NFL, aurait freiné ce projet qui ne montrait pas vraiment ses joueurs sous leur meilleur jour !

Captain Tsubasa, le Olive & Tom version 2018, est disponible sur la plate-forme ADN. Femmes de footballeurs, c'est à retrouver en DVD chez Koba Films. 

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.