La kyrielle de scandales sexuels, qui éclaboussent à la fois Hollywood et la télévision américaine, vont changer la face de vos séries. Beaucoup d’acteurs, y compris dans des rôles principaux, sont éliminés du générique.

Jeffrey Tambor quitte la série « Transparent » après avoir été accusé de harcèlement sexuel par son assistante et une actrice de la série
Jeffrey Tambor quitte la série « Transparent » après avoir été accusé de harcèlement sexuel par son assistante et une actrice de la série © AFP / KEVIN WINTER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA

A commencer par Kevin Spacey, viré de la sixième saison de House of Cards sur Netflix. On fait le point avec vous, Romain, une nouvelle affaire concerne Jeffrey Tambor ... 

Un acteur récompensé deux fois aux Emmy Awards pour son rôle de père de famille transsexuel dans la formidable série Transparent que l'on peut voir actuellement sur OCS. Dimanche soir, Jeffrey Tambor abandonne son rôle, quelques jours après avoir été accusé de harcèlement par son assistante, et par une actrice de la série. Lui se dit innocent mais explique que « l'atmosphère du tournage s'est politisée. Je ne vois pas comment je pourrais revenir. » 

Il y a aussi le cas de Louis CK, un humoriste et réalisateur américain dont on a vu la série Louie également sur OCS. 

Un humoriste qui serait le croisement improbable entre Woody Allen et Jean-Marie Bigard. Après plusieurs mois de rumeurs, cinq de ses anciennes collaboratrices ont témoigné dans le New York Times racontant qu'il s'était masturbé devant chacune d'elles. Louis CK a fini par reconnaître les faits. La chaîne américaine FX a immédiatement rompu les contrats. Les séries qu'il produisait pour d'autres artistes continueront mais sans lui. Notamment la série One Mississippi dans laquelle la comédienne Tig Notaro avait récemment écrit un épisode mettant en scène un comique se masturbant devant une consœur. Une manière d'alerter un milieu qui ne voulait pas ouvrir les yeux.

Y'a-t-il d'autres affaires ?

Sans vouloir présager des suites judiciaires, la liste s'allonge. Mark Schwahn, le créateur de la série Les Frères Scott et actuel producteur de la série The Royals avec Elizabeth Hurley, a été accusé par sa scénariste qui a ensuite été soutenue par l’intégralité du casting féminin des Frères Scott. 

Andrew Kreisberg, le producteur des séries de super-héros Flash, Arrow, et Supergirl, a été suspendu par le studio Warner Bros pour les mêmes raisons. Matt Weiner le créateur de Mad Men, fait face aux mêmes accusations. 

Ont aussi été accusés d'agressions sexuels les acteurs Jeremy Piven de la série Entourage, Ed Westwick de Gossip Girl, Robert Knepper de Prison Break et George Takei de Star Trek. Ces acteurs clament tous les quatre leur innocence.

Parole contre parole, c'est d'ailleurs le sujet de Liar : la nuit du mensonge, qui débutera le 7 décembre sur TF1 en prime time. 

Une remarquable série britannique dans laquelle une jeune femme accuse son rendez-vous d'un soir de l'avoir violée. L'homme se dit innocent, mais le téléspectateur ne connaîtra la vérité qu'après plusieurs épisodes. Entre temps, il faudra faire avec nos propres préjugés pour déterminer qui ment. Quel que soit l'issu de cette fiction, l'actrice principale, Joanne Froggat, qu'on a pu voir dans Downton Abbey, m'a dit en interview qu'elle tenait tout de même à préciser une chose : dans la vie réelle, la quasi totalité des accusations d'agressions sexuelles sont fondées.

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.