Il y en a qui les jalousent, d'autres en sont dégoûtés et certains même se permettent de plonger leurs doigts dedans sans mon autorisation.  Vous l'avez tous deviné, je vais vous parler de... ? De... ? De mes cheveux ! Enfin, des cheveux des africains et particulièrement des africaines.

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.