Roukiata Ouedraogo nous raconte une histoire...

Le père noël venir en Afrique pour distribuer des jouets aux enfants ? Non mais vous imaginez vraiment ce gros lard venir de Laponie jusqu’à Ouagadougou ? Vous le voyez traverser le désert ? Vous imaginez les chameliers se foutre de sa gueule et de ses rennes morts de soif ?

Vous voyez les djihadistes lui courir après, les coupeurs de route lui piquer ses jouets et son costard, les douaniers le racketter ? Vous l’imaginez arriver à Ouagadougou, amaigri, en caleçon et sans jouets. Vision pathétique ! Déjà que les enfants pleurent chez moi quand ils voient un blanc !

Non mes amis, ça ne se passe pas du tout comme ça. D’abord parce que le père noël, contrairement à ce que nous raconte la propagande Laponaise, ne vient pas de Laponie. Non, c’est encore un exemple scandaleux d’appropriation culturelle que je veux dénoncer ici.

Le père noël vient du Yatenga, oui dans le nord du Burkina Faso.

Il s’appelle Le père Jean-Noël Ouedraogo et il n’a jamais distribué des jouets aux enfants.

Les enfants, je suis désolé de vous décevoir, mais cette histoire de jouets c’est encore un complot des fabricants de plastique qui profitent de vos pulsions surconsommatoires sans limite.

Ils diffusent partout sur la planète des trucs et des bidules qui vont vous amuser deux semaines et qui vont ensuite se dégrader en particules fines pleines de perturbateurs endocriniens qui seront ingérées par tous les animaux de la nature. Et par nous aussi car il y a quand même une justice.

Le père Jean-Noël Ouedraogo, il n’a pas de barbe, parce qu’il y en a marre des barbes, cette mode a assez duré.

Il n’a pas une tunique rouge avec des bottes fourrées et un bonnet à ponpon ridicule. Le père Jean-Noël Ouedraogo porte un grand boubou en bazin riche brodé avec avec des fil d'or. Un chapeau de chef et des babouches jaune brodées.

Il porte des lunettes comme celle de Elton John sur lesquels sont toujours accroché l'étiquette pour qu'on voit bien la marque, ça fait plus chic!

Et le soir de noël, il parcourt tout le pays avec sa mobylette.

Alors, vous vous doutez bien qu’il n’arrive pas par la cheminée, ça aussi c’est une grosse fake news produite par le lobby des cheminée. 

Nous on fabrique une crèche en terre cuite devant le portail de la court familiale.

On doit la voir de la rue et il faut qu’elle soit la plus belle du voisinage.

Et vous me demanderez ce que fait le père Jean-Noël Ouedraogo s’il ne distribue pas de jouets?

Et bien il gare sa mobylette devant les crèches et tous les enfants viennent le voir. Il leur donne une mangue et il leur dit que s’ils travaillent bien à l’école, ils auront un bon métier et pourrons gagner assez d’argent pour migrer vers la France.

Et une fois là-bas, ils pourront acheter des jouets en plastiques pour leur enfants à Noël. Bon, personne ne le croit mais c’est gentil de le dire et tout le monde est content. 

Voilà comment se passe Noël chez moi.

L'équipe
Thèmes associés