Roukiata Ouedraogo laisse sa place à Ernestine (un prénom français et chrétien). Elle arrive de Ouagadougou pour exprimer son ras-le-bol face aux grands groupes de bière européens.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.