Une douzaine de bénévoles et 1500 viennoiseries. C'est le défi de l'association "Les Hôtels Solidaires" qui a choisi les buffets des grands hôtels parisiens pour dire stop au gaspillage et venir en aide aux plus démunis.

Afin d'éviter le gaspillage, ils récupèrent les viennoiseries pour les redistribuer
Afin d'éviter le gaspillage, ils récupèrent les viennoiseries pour les redistribuer © Getty / REDA&CO

Face au gaspillage des grandes enseignes d’hôtellerie parisiennes, un ancien veilleur de nuit a créé l'association "Les Hôtels Solidaires", une association d'une douzaine de bénévoles, qui fait le tour des buffets des petits-déjeuner parisiens en camionnette pour les redistribuer aux personnes dans le besoin. 

1500 viennoiseries, une centaine de baguettes, des petits pains, des pâtisseries et du jus de fruit dans une cinquantaine d'hôtels parisiens, c'est le butin des "Hôtels solidaires" en seulement trois collectes par semaine.

Il y a beaucoup plus de pertes et de gaspillage que ce que l'on pense"

Sandrine Oudin est partie à la rencontre de Cédric, 45 ans et bénévole pour l'association dans une de ses tournées, des grands hôtels au centres d'accueil de jour.

L'association "Les Hôtels solidaires" recherche toujours des bénévoles !

Cette chronique est une rediffusion du 21 février 2020.

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.