Marc et Robert n’iront pas travailler ni demain, ni sûrement après-demain… Marc et Robert sont éboueurs. Ils répondent à l’appel à la « grève reconductible » lancée par la CGT à partir du 3 avril.

Marc et Robert, éboueurs, répondront à l'appel à la grève de la CGT
Marc et Robert, éboueurs, répondront à l'appel à la grève de la CGT © Radio France / Sandrine Oudin

La CGT, syndicat majoritaire dans le secteur, invite salariés du privé comme du public à cesser le travail pour une refonte totale de la filière propreté (de la collecte au traitement des déchets). Les revendications balayent large : 

  • Création d’un « service public national » des déchets pour de meilleures conditions de travail.
  • Reconnaissance de la pénibilité et donc possibilité de départ anticipé à la retraite et la réduction du temps de travail.
  • Réévaluation des primes et salaires.

Marc a 54 ans. 30 ans de poubelles. Il a commencé en 88 comme chauffeur de bennes. 

Robert a 53 ans dont 33 ans dans les ordures. Il a commencé en 85 sur le marchepied d’un camion…

Tous les deux sont très remontés et donc bien décidés à ne rien lâcher.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.