Plus de 8 000 tonnes de denrées minimum. C'est ce que les Restos du Cœur espèrent récolter les 8 et 9 mars à l'occasion de leur grande collecte nationale de printemps.

Maïlis bénévole aux restos
Maïlis bénévole aux restos © Radio France / Sandrine Oudin

Elle s'appelle Maïlis. Elle a 67 ans. Elle va passer deux jours, vendredi et samedi, dans un supermarché à essayer d’attraper nos regards, pour ne pas dire nos portefeuilles.

Maïlis est bénévole aux Restos du cœur. La grande collecte nationale, c’est ce week-end partout en France et pour Maïlis comme pour les 77 000 bénévoles, un seul objectif :

Pulvériser le record de 8 000 tonnes !

En 2018, 7 877 tonnes de denrées ont été récoltées soit 7,8 millions de repas supplémentaires.

C’est bien. Sauf que ce n’est pas assez. 

Les Restos souffrent d’une baisse importante des dons financiers au moment où les besoins augmentent de manière inquiétante. 

"8 000 tonnes c’est possible !" sourit Maïlis.

Pour qui et pourquoi se bat-elle ? Pourquoi tant d’énergie pour les restos d’autant que pour elle c’est toute l’année, elle est responsable du centre du Pré-Saint-Gervais.

Qui sont ces hommes et ces femmes que vous croiserez les 8 et 9 mars aux caisses des magasins qui ont choisi de marcher sur les traces de Coluche ? Confidences...

LA SUITE A ECOUTER

Pour connaitre le magasin « collecteur » proche de chez vous, allez sur le site. 

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.