Comme 800 de leurs collègues de la SNSM, ils terminent ces jours-ci de former tous ceux qui cet été, surveilleront sur les plages. Longtemps les nageurs sauveteurs étaient recrutés pour l’été dans le milieu de la pêche ou de la marine marchande.

Aujourd’hui les futurs sauveteurs viennent de tous horizons, la formation est donc trois fois plus poussée. Accidents, imprudences, mauvaise connaissance des pièges de la baignade, nouvelles pratiques à risques dues à la diversification des activités nautiques : l’an passé les 1 300 gilets oranges affectés sur nos côtes ont compté plus de 3 000 interventions en mer, 2 300 personnes secourues dans l’eau et près de 20 0000 personnes sur le sable.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.