Sans eux "L'enfer du Nord" ne serait plus "L'enfer du Nord" ...

Ils entretiennent les pavés du parcours
Ils entretiennent les pavés du parcours © Radio France / Sandrine Oudin

Ils ne sont ni cyclistes, ni préparateurs physiques, ni membres de l’organisation, ils ne sont jamais sous les projecteurs et pourtant sans eux, le 117ème Paris-Roubaix qui s’élancera dimanche de Compiègne ne serait plus vraiment le Paris-Roubaix.

Sans eux impossible de pédaler ou la chute assurée !

Les « Amis du Paris-Roubaix » repèrent puis réparent les pavés du parcours endommagés ou cassés par le manque d’entretien, le passage des engins agricoles, les caprices de la météo ou simplement le temps qui passe.

Pas de pavés… Pas de course !  

C’est le slogan de l'association née en 1977. Le mauvais état de ces gros cailloux cette année-là menaçait sérieusement la compétition.

A J-6 ... sprint final !

Ultimes travaux ces jours-ci pour les deux cent soixante-dix bénévoles qui ne comptent plus les heures passées au ras du sol à dépaver puis repaver, pour éviter tout danger aux coureurs…

54,5 kilomètres de secteurs pavés sur les 257 kilomètres de course, un travail de titan dans l’ombre des héros ... 

LA SUITE A ECOUTER

Le Paris-Roubaix 2019 s'élancera le dimanche 14 avril de Compiègne direction le vélodrome de Roubaix.

L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.