J-4 avant la Saint Valentin. Les fleuristes sur le pied de guerre.

Gilles Pothier fleuriste à Paris
Gilles Pothier fleuriste à Paris © Radio France / Sandrine Oudin

C'est la deuxième plus grosse fête fleurie après la fête de mères.

Si la Saint Valentin est boudée par certains, ce n’est pas chez les fleuristes !

Les français restent très attachés à la tradition d’offrir des fleurs le 14 février témoigne Gilles Pothier fleuriste à Paris depuis quarante ans.

Lui et ses collègues ont même enregistré l’an dernier une hausse des ventes de plus de 10%. C’est pour dire… 

Moins onéreux qu’un bijou, qu’un parfum ou qu’un resto, la fleur reste la valeur sûre, prise d’assaut notamment par les indécis. 

Résultat, à J-4, Gilles commes tous les fleuristes est sur le pied de guerre. 

Suivi des commandes, confection des bouquets, embauche éventuelle d’extras… 

Faut tout régler. Faut pas se rater.

On ne badine pas avec ... les amoureux !

LA SUITE A ECOUTER

L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.