A l'approche des 30 ans de la Convention Internationale des Droits de l'Enfant, le thème choisi par ATD Quart Monde pour la Journée Mondiale du Refus de la Misère du 17 octobre 2019, c'est la famille.

Emilie
Emilie © Radio France / Sandrine Oudin

Une journée, rien qu’une, pour donner la parole aux « sans voix », comme les appelle le mouvement ATD Quart monde. 

Ceux dont on ne parle jamais dans les médias ou trop peu, les pauvres. Et plus particulièrement les enfants de ces familles qui vivent sans rien ou presque.

Il y en a trois millions en France. Trois millions d'enfants qui vivent mal. 

Un môme sur cinq qui grandit dans une famille sous le seuil de pauvreté et qui se tait. Il souffre mais il se tait.

J'ai vécu ça ! 

Emilié a grandi avec six frères et sœurs, un seul salaire à la maison.

Pas simple pour elle de témoigner mais elle le fait dit-elle pour les autres.

Pour qu’on entende ce matin ce qu’on n’entend jamais…

Ce que vivent les gamins dont les parents n’ont pas d’argent.

Son premier mot c’est « enfin ! » 

Enfin on parle de nous !

LA SUITE A ECOUTER

Toutes les manifestations du 17 octobre partout en France sur le site d’ATD Quart monde. A Paris, toute une série d’évènements autour des enfants sur le Parvis du Trocadéro comme tous les ans.

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.