Sans-abris. Les grands oubliés du grand débat national ?

Des gilets couleur bitume
Des gilets couleur bitume © Radio France / Sandrine Oudin

L’actu de Gilles ce matin. Elle tient en une seule phrase « Moi aussi j’ai des doléances ! »

Gilles est sdf. Il a 55 ans dont vingt passés sur des cartons dans la rue, les parcs ou les squats de Paris.

Pour lui les sans-abris sont « les grands oubliés » du débat national qui sera lancé demain.

Les gilets jaunes se battent pour la défense de leur pouvoir d’achat ? Parlons-en dit-il, le nôtre est quasi nul. Même pas de quoi avoir un toit !

Les gilets jaunes invoquent l’angoisse du 15 du mois ? Nous c’est dès le 1er qu’on se demande comment on va manger et finir la journée !

Mais nous les sdf ...

On ne va pas coucher nos doléances sur un cahier. On va dans quelle mairie ? On n’a pas d’adresse. 

On ne passe pas notre temps sur les réseaux sociaux pour se joindre au mouvement, enfiler un gilet et occuper les ronds-points, on a evidemment ... d’autres urgences !

Résultat. On nous oublie.

LA SUITE A ECOUTER

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.