Le concours "L'assiette Gourm'hand" ou comment faire fondre les préjugés

Une assiette qui mène à l'Elysée
Une assiette qui mène à l'Elysée © Radio France / Sandrine Oudin

Quel cuisinier ne rêverait pas de faire un stage dans les cuisines de l’Elysée ?

C’est ce qui va arriver à Karem cette semaine. Belle revanche !

Karem souffre d’un handicap mental. Ce stage c’est le premier prix de L'Assiette Gourm’Hand, un concours de cuisine de très haut niveau exclusivement réservé à des personnes atteintes de trouble mental travaillant dans des ESAT* pour justement les en sortir et de favoriser leur accès à la restauration « ordinaire » qui les exclut trop souvent.

Il n’existe aucun concours culinaire au monde d’un tel degré d’exigence ouvert à des cuisiniers porteurs de handicap. 

Notés comme des pros par des pros

Le jury est composé de chefs étoilés et de meilleurs ouvriers de France sous la présidence de Guillaume Gomez, chef cuisinier du président de la République, ambassadeur infatigable de l’épreuve depuis dix ans. 

Karem n’ira donc pas à l’Elysée pour ses dorures mais bien pour y « faire fondre les préjugés ». 

Il commence ce matin. 

Sandrine Oudin l’a rencontré avant de partir dans son ESAT du 17ème arrondissement de Paris. Il est accompagné d’Aurélie, lauréate l’an passé, qui elle a donc connu l’Elysée…

LA SUITE A ECOUTER

Le concours Gourm'Hand exisiste depuis 2003. Prochaines épreuves le 13 octobre prochain.

*Etablissement et service d’aide par le travail

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.