L'actu de Falkeune et Olivier, c'est la semaine nationale du chien guide. Car sur les 1.700.000 aveugles et mal voyants en France, seuls 5.000 ont opté pour un chien-guide.

Thionville 04 décembre 2015. Chien guide d'aveugle, un labrador.
Thionville 04 décembre 2015. Chien guide d'aveugle, un labrador. © Maxppp / Julio pelaez

On les croit coûteux, alors qu’ils sont gratuits. On les pense encombrants alors que la loi stipule bien qu’ils peuvent suivre leur maître partout.

Pour Falkeune et Olivier, un non voyant de 53 ans, il est grand temps de faire évoluer les mentalités

Vous avez déjà vu quelqu'un sourire à une cane ? Le chien-guide, c'est un vrai lien social. Il vous aide à avancer physiquement mais aussi psychologiquement. Le chien me permet de gagner en autonomie. Avec une cane, on est tendu en permanence. Avec un chien, vous ne vous posez pas de questions. Il m'ouvre les yeux. C'est une partie de moi, ce chien : c'est un prolongement, c'est ma moitié. Et sans cette moitié, je ne peux pas avancer.

►► Calendrier et renseignements sur les événements de la semaine nationale des chiens d'aveugles.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.