Kouamé a 19 ans. Il a profité de la visite d’Emmanuel Macron au Salon du Livre pour lui tendre un exemplaire de son ouvrage qui sort cette semaine en librairie.

Détail de la couverture du livre de Kouamé : "Revenu des ténèbres"
Détail de la couverture du livre de Kouamé : "Revenu des ténèbres" © XO Editions

« Revenu des ténèbres », le titre de son récit, c’est son histoire. L’histoire d’un petit garçon obligé de fuir son pays après l’assassinat de ses deux parents sous ses yeux en 2012 lors d’un règlement de compte. L’histoire d’une terrible traversée à travers toute l’Afrique jusqu’en France où il tente aujourd’hui de se reconstruire dans le sud de la France.

Le jeune Kouamé attend beaucoup des ventes : non pour l’argent - bien qu’il en ait besoin - mais pour témoigner dit-il.

« Il faut que tout le monde sache ce que vivent les migrants » dit-il. L’enfer de l’exode, la faim, la soif, la violence… Le cauchemar une fois tombé entre les mains des passeurs. 250 pages dont on ne peut sortir que révolté.

Kouamé a confié à Sandrine Oudin ses pires souvenirs. Cela commence quand deux hommes cagoulés obligent sa mère à tuer son père...  

Il a tout vu. Il n’avait que 14 ans.

►► Kouamé, revenu des ténèbres est paru aux éditions XO-documents

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.