Ils sont rarement sous les projecteurs et pourtant ...

Hugues Monthulé, lad de Bold Eagle
Hugues Monthulé, lad de Bold Eagle © Radio France / Sandrine Oudin

Si c’est Bold Eagle qui remporte le 98ème Prix d’Amérique ce week-end le propriétaire du cheval lui devra bien une partie du pactole !

Hugues Monthulé est le lad de Bold Eagle

Un métier méconnu synonyme d’ange gardien d’un cheval de course. Son rôle est déterminant. 

C’est Hugues qui 24h/24h, nuit et jour, nourrit le champion, le soigne, le veille, toujours à l’affut du moindre signe inquiétant.

Ces jours-ci, la pression pour Hugues est ENORME !

1-    Ce n’est pas n’importe quelle course. Le Grand Prix d’Amérique est la course la plus jouée par les parieurs en France. Plus de quarante millions d’euros de mises, six millions de tickets enregistrés.

2-    Bold Eagle n’est pas n’importe quel cheval. Il fait partie des favoris. Deux fois vainqueur du prix en 2016 et en 2017. Il est arrivé 2ème l’an dernier derrière Readle Express après une lutte infernale et justement dimanche, il veut prendre sa revanche.

Ce sera « la mienne aussi » quelque part. Nous a confié Hugues.

Rencontre avec un travailleur de l’ombre de la plus grande course du monde de trot attelé qu’est le grand Prix d’Amérique…

Hugues Monthulé dans son écurie de Menil-Bérard dans l’Orne à ...  J-6 !

LA SUITE A ECOUTER

Le Grand Prix d’Amérique 2018, dimanche 27 janvier à l'hippodrome de Paris-Vincennes.

40 000 personnes attendues en tribunes (un record pour une course de chevaux).

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.