Eva et Daria sont grosses, très grosses, elles sont même obèses. De leur quotidien, elles ont fait un livre qui sort mercredi : « Gros n’est pas un gros mot ! » Un manifeste ontre l'obsession de la minceur, contre la dictature de la taille 36-38, contre la grossophobie.

"Gros" n'est pas un gros mot, chroniques d'une discrimination ordinaire, paru aux éditions Librio
"Gros" n'est pas un gros mot, chroniques d'une discrimination ordinaire, paru aux éditions Librio © Daria Marx & Eva Perez-Bello / Editions Librio

Dans leur livre, elles racontent comment la discrimination anti-gros est devenue ordinaire, alors que les personnes en surpoids représentent près de 20% de la population. Les regards méprisants, les remarques déplacées, partout, tout le temps. Journée type d'une grosse, par Eva et Daria, au micro de Sandrine Oudin.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.