Marie-Lou n'a jamais été vaccinée, à part le BCG à la communale quand elle était petite fille - c'est donc une grande première à 104 ans : elle s'est fait vacciner contre le coronavirus. Sandrine Oudin l'a retrouvée dans son petit bistrot qu'elle tient depuis 90 ans. Témoignage.

Même pas mal !
Même pas mal ! © Radio France / Sandrine Oudin

Marie-Lou, figure locale de sa commune, Isbergues dans le Pas-de-Calais, s’est faite vacciner contre la Covid et attend sa deuxième injection.

"J'ai rien senti" dit-elle. Pas d'effet secondaire non plus : "Rien. Rien mais rien mais rien" insiste-t-elle.

"Je ne voulais pas me faire vacciner", explique-t-elle, "parce que je n'ai jamais été vaccinée". Plus exactement, elle n'a plus été vaccinée depuis l'école communale, quand elle était gosse. À l'époque, c'était avec une "plume" [ndlr : une plume vaccinostyle : un stylet métallique ressemblant à une plume à écrire qui servait à faire une scarification sur la peau d'un patient pour le mettre en contact avec le vaccin].

Marie-Lou n'est "jamais malade" affirme-t-elle : "À 80 ans, j'avais pas connu de docteur ! J'ai peur de rien, moi !"

Sa copine Marie-Claire, 75 ans, s'est aussi faite vacciner ce matin. Au micro de Sandrine Oudin, elle explique qu'elle ne voulait pas non plus se faire vacciner - "parce qu'on est des vieilles" dit-elle.

À 104, Marie-Lou peut se coucher à trois heures du mat, mais ouvre tous les matins son bistrot à neuf heures moins le quart. "Je me suis cassé le col du fémur. Huit jours après je resservais dans mon bistrot, ah oui ! Il y en a, ils sont toujours en train de pleurer ! Et nous, toujours en train de rire !"

"A quoi ça sert de se lamenter ? A rien du tout !" observe, philosophe, la copine Marie-Claire. "C'est la vie. Ça ira mieux demain !"

"Il ne faut pas s'en faire" conclue Marie-Lou… "et faire ce qu'on a envie, surtout ça".

L'équipe
Contact