Quand les parents sont pires que les rejetons. Deux institutrices cosignent un petit ouvrage humoristique compilant les pires suppliques de parents d'élèves.

Sabrina et Sandra auteurs de "Parents casse-couilles"
Sabrina et Sandra auteurs de "Parents casse-couilles" © Radio France / Sandrine Oudin

Fini les vacances pour Sandra et Sabrina. 

Vendredi, comme quelques 850 000 enseignants, elles troqueront la crème solaire contre le cartable.

La boule au ventre comme les élèves ?

Peut-être. Mais pas forcément pour ce que l’on croit !

« Parents casse-couilles » 

C’est le titre du petit livre truffé d’humour que ces deux Havraises cosignent et qui sort ces jours-ci.

160 pages de perles de parents d’élèves recueillies en 40 ans de carrière à elles deux avec cette conclusion : 

Les parents sont souvent pires que les rejetons 

Entre réclamations ahurissantes, questions improbables, propositions totalement in-sen-sées. 

Comment garder son calme ?

Quoi faire surtout ? Rire… ou pleurer ? 

La suite à écouter...

« Parents casse-couilles » de Sandra Guillot-Duhem et Sabrina Petit aux éditions de l’Opportun.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.