C'est une tradition depuis 20 ans... Depuis le 1er janvier 2000, on se baigne le 1er de l'an sur la plage de Malo-les-Bains dans le Nord.

Le traditionnel "Bain des Givrés" à Dunkerque
Le traditionnel "Bain des Givrés" à Dunkerque © AFP / Philippe HUGUEN

Au départ, ils étaient une poignée. Aujourd'hui, ils sont plusieurs centaines, sans compter le public toujours plus nombreux à les encourager.

Une eau entre 5 et 10 degrés : "le corps a froid mais l'esprit, non"

Marie-Anne alias la Sirène fait partie de la petite troupe à l'origine du dénommé "Bain des Givrés". Mais pourquoi ? Quel intérêt de troquer la doudoune pour le maillot de bain ? Madame Sirène nous dit tout et en déguisement s'il vous plait ! 

Rendez-vous donné sur la plage avec une deuxième givrée, sa copine Rosalie...

Madame Sirène et Rosalie
Madame Sirène et Rosalie © Radio France / Sandrine Oudin

Être ridicule c'est très important, ça permet de mieux vivre.

Rosalie et son amie la sirène expliquent à notre reporter le principe de cette baignade. Entre amusement et apéro dans l'eau, il s'agit d'un moment bon-enfant pour bien démarrer l'année. Il y a un décompte et tout le monde rentre à midi pile sous les applaudissements du public. Chez les baigneurs, il y a deux écoles : ceux qui se jettent dans l'eau et ceux qui rentrent pas à pas, petit à petit. 

Cela fait partie de notre ADN à Dunkerque, de partir en sucette.

La suite à écouter

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.