Depuis la victoire du FN, les jeunes Chinois hésitent à venir faire études en France. Mais qu'ils sont naïfs ! Ils risquent plus de se retrouver en camp de concentration en Chine en parlant du Tibet, ou d'homosexualité, qu'en faisant du shopping ici.

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.